Fausse remise avant hausse

Depuis l’installation d’un terminal de cuisson dans ce magasin hard discount, ils sont bons ces croissants au beurre…

99 centimes d’euro les quatre (prix net sur le ticket de caisse), durée de conservation de deux jours.

À vrai dire, ils valent ceux de la boulangerie du coin (terminal aussi ?) vendus 95 centimes l’unité…

Oui, mais voilà, cela ne dure qu’un temps, les prix doivent augmenter.

Et tant qu’à faire, autant avancer discrètement…

Aujourd’hui, prix sur le ticket : 1,16 euro, moins une remise de 0,17 euro, ils sont toujours à 0,99 €…

Croissants - Remise avant hausse

Mais bientôt, la « remise » risque de disparaître…

Et, en douce, comme ça, le prix aura augmenté d’un coup de 17,2 % !

Une façon déguisée, également, de prétendre que le prix n’a pas bougé, mais qu’avant il était « remisé ».

Le magasin se dira honnête, et l’INSEE n’y verra que du feu, comme d’habitude !

© AntiAbus.fr (2012)